Quand Dieu me semble distant…

Je pense qu’il est normal de traverser différentes saisons dans nos vies. Je trouve même que ça a du sens. Par exemple, nous sommes d’abord un bébé, puis un bambin, puis un ado, puis nous avons la quarantaine, puis nous devenons une personne âgée. La vie progresse. Nous pouvons également voir des saisons dans la création de Dieu. Le printemps – de nouvelles feuilles et bourgeons, l’été – quand les fruits sont mûrs et délicieux, l’automne – quand les feuilles changent de couleurs et les arbres commencent à produire cette partie du tronc qui les rend forts. Et enfin l’hiver – quand les choses semblent sans espoir et sans vie.

Donc je pense qu’il est normal d’avoir des saisons dans notre marche avec Dieu… Des moments où l’intimité n’est plus vraiment aussi présente qu’avant. Je veux t’encourager à considérer cette possibilité. Les gens nous donnent parfois des réponses toutes faite comme « lis plus ta Bible » ou « prie davantage », mais ça n’aide pas vraiment.

Peut-être que c’est juste un moment d’affinage dans ta vie où tu as juste besoin de suivre Dieu comme tu sais le faire, en l’aimant, en le lui disant et en faisant passer tes émotions en dernier. Tu peux poursuivre ta marche chrétienne même si tu ne te « sens » pas proche de Dieu, tu vois ce que je veux dire ? Tu lui as donné ta vie, tu lui appartiens et rien ne peut changer cela.

Tous tes amis chrétiens solidement ancrés en Dieu pourront te parler d’expériences similaires, s’ils sont honnêtes. Je connais beaucoup de croyants qui ont connu des temps comme ça.

Bien sûr, il n’est pas impossible qu’il y ait un péché dans ta vie. Tu peux prendre un moment pour vraiment parler avec Dieu. Demande-lui de te montrer s’il y a quelque chose dans ta vie qui court-circuite ta communion avec lui. Mais s’il ne te montre rien en particulier, tu peux en conclure que ce n’est sûrement pas là le problème. Psaumes 32 :5 « Je t'ai fait connaître mon péché, et je ne t'ai point caché mon iniquité. J'ai dit: Je confesserai mes transgressions à l'Éternel; et tu as ôté la peine de mon péché. »

Je te conseille de passer du temps avec des gens qui t’encouragent dans ta foi. Dis-leur comment tu te sens et demande-leur de prier pour toi. Quand tu passes du temps avec Dieu, donne-lui la liberté de juste t’aimer – recherche-le pour lui-même, pour ce qu’il est, et pas pour ce sentiment d’intimité que tu désires. Ce n’est pas du tout mauvais, mais tu dois juste être patient.

Prends du temps pour réfléchir à ce qui est vrai sur toi grâce à Jésus. Tu es un enfant de Dieu, tu as reçu son pardon.

Nous savons que « Celui qui a commencé en nous cette bonne œuvre, en poursuivra l'accomplissement jusqu'au jour de Jésus-Christ. » (Philippiens 1 :6), Tu as donc l’assurance qu’Il travaille en toi, même quand tu ne le vois pas ou ne le ressens pas !

Demande-lui de t’aider à faire confiance et à attendre. Tout va bien se passer. J’espère que cela ne sonne pas comme une réponse toute faite. Ce n’est pas du tout mon intention… Je sais juste que même si ces moments peuvent te faire peur, Dieu veille sur toi avec un amour sans fin (Jérémie 31 :3).