Le baptême est-il nécessaire ?

Jean 1 :12 nous dit ce qui est nécessaire pour devenir chrétien. « Certains pourtant l'ont accueilli; ils ont cru en lui. A tous ceux-là, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu. » Le verbe « croire » dans ce verset est le même qui est utilisé 99 fois par Jean dans son évangile. Il veut dire compter énormément sur, faire complètement confiance à Jésus.

Tout le livre de Romains montre qu’une personne entre en relation avec Dieu par la foi, en croyant. En Romains 2-4 (surtout 4), Paul explique longuement qu’Abraham fut sauvé et déclaré saint grâce à sa foi en Dieu – pas grâce à la circoncision. Dans le verset 2, Paul fait référence à la circoncision en tant qu’« œuvres ». Si Abraham était devenu saint par la circoncision, il aurait pu s’en vanter (4 :2). Dieu accepte les gens et les amène à vivre une relation avec Lui selon leur foi … « place sa confiance en Dieu qui déclare justes les pécheurs » (4 :5)

Il y a le baptême spirituel qui fait partie du salut. Quand nous croyons en Lui, nous sommes baptisés en Christ (Romains 6 :3,4). C’est un baptême spirituel, tout comme le fait d’être crucifié avec Lui est aussi spirituel (et pas littéral) (Romains 6 :5)

Même si tous les croyants en Jésus devraient suivre son commandement de se faire baptiser (Matthieu 28 :19), ce n’est pas essentiel, ni l’équivalent du salut. Le salut s’obtient par grâce, au moyen de la foi uniquement (Ephésiens 2 :8-9, 1 Jean 5 :11-13, Jean 3 :16, Luc 7 :50, Romains 10 :9, Actes 16 :30-31, Romains 1 :16-17, 2 Timothée 3 :1, 1 Pierre 1 :3-5,9). Le baptême d'eau est un signe extérieur d'une transformation intérieure et une purification qui nous identifie avec le corps du Christ. (Romains 6 :1-16).

Quand quelqu’un est baptisé d’eau, c’est pour être identifié au corps du Christ, un témoignage pour les autres qu’il croit en Jésus et Lui appartient. Ce n’est pas le baptême qui le sauve, mais sa foi en Jésus. C’est comme s’avancer vers le pasteur lors d’un appel à la repentance. Remonter l’allée n’est pas ce qui sauve mais la foi en Jésus. Le baptême d’eau ou la confession publique, c’est reconnaître ce qui est déjà vrai dans la vie de la personne – qu’elle croit en Jésus. Jean 15 et d’autres versets parlent de Jésus qui entre en nous au moment où nous lui confions notre vie et commençons à croire. Beaucoup de versets nous disent qu’Il vient dans notre vie (Romains 8 :9-10) quand nous croyons.

Au moment même où nous recevons le Christ dans notre vie, nous sommes baptisés par l’Esprit. 1 Corinthiens 12 :12-13 nous dit : « Le corps humain forme un tout, et pourtant il a beaucoup d'organes. Et tous ces organes, dans leur multiplicité, ne constituent qu'un seul corps. Il en va de même pour ceux qui sont unis au Christ. En effet, nous avons tous été baptisés par un seul et même Esprit pour former un seul corps, que nous soyons Juifs ou non-Juifs, esclaves ou hommes libres. C'est de ce seul et même Esprit que nous avons tous reçu à boire. ». Et Ephésiens 1 :13-14 dit : « Et en Christ, vous aussi, vous avez entendu le message de vérité, cet Evangile qui vous apportait le salut ; oui, c'est aussi en Christ que vous qui avez cru, vous avez obtenu de Dieu l'Esprit Saint qu'il avait promis et par lequel il vous a marqués de son sceau pour lui appartenir. C'est cet Esprit qui constitue l'acompte de notre héritage en attendant la délivrance du peuple que Dieu s'est acquis. Ainsi tout aboutit à célébrer sa gloire. » Romains 8 parle aussi longuement sur L’esprit qui demeure en ceux qui croient.